Missions d’un gestionnaire locatif

Gérer la location de son bien immobilier peut être une tâche difficile et étourdissante. La solution adaptée serait de le confier à un gestionnaire locatif. Il a pour objectif de vous faciliter la vie en prenant en charge la gestion locative de vos biens en se pliant à certaines obligations légales.

Les obligations du gestionnaire locatif

La gestion locative immobilière est particulièrement réglementée par la loi. Pour remplir sa mission, un gestionnaire locatif doit avoir des aptitudes professionnelles dans le domaine. Ces aptitudes peuvent être justifiées à l’aide d’un diplôme dans le domaine juridique, économique ou commercial, ou d’une expérience similaire. Le gestionnaire locatif doit également détenir une carte professionnelle et doit être immatriculé au Registre du Commerce et des Sociétés. Pour renouveler la carte, valide pendant 3 ans, il devra suivre une formation continue dans son domaine d’activité.

Vérifiez également les assurances professionnelles contractées par celui-ci pour éviter tout type de litige avec les locataires. Une garantie financière sera de mise pour assurer les fonds reçus pour le compte de tiers. Le gestionnaire locatif doit aussi attester d’une absence d’incapacité ou d’interdiction d’exercer la profession. Jetez un coup d’œil sur www.achats-immo.fr peut vous aider à choisir votre gestionnaire locatif.

Les missions principales du gestionnaire locatif

Le rôle du gestionnaire locatif est de s’assurer que son propriétaire puisse jouir d’un bien rentable, sans devoir s’occuper de ce dernier. De ce fait, il propose plusieurs prestations en contrepartie d’une commission.

  • Mettre le bien en location

La première mission du gestionnaire locatif est de chercher des locataires. Il devra d’abord estimer le loyer à appliquer en tenant compte du marché immobilier et des commissions à percevoir. Vient ensuite l’étape de publication de l’offre en commençant par la rédaction des annonces et le choix de support. L’utilisation de plusieurs supports serait essentielle pour atteindre une audience plus large. En même temps, il s’occupera des visites.

Le choix du locataire lui revient en fonction de la situation de celui-ci. Mais avant de choisir, le gestionnaire doit s’assurer de la réalisation des différents diagnostics, des états de lieux et de la souscription aux assurances. Une fois le choix fait, il se charge de la rédaction du contrat de bail ainsi que sa signature. Les mêmes procédures devront être appliquées à la sortie du locataire.

  • La gestion du bien immobilier en cours de location

Après la recherche de locataire, le gestionnaire doit s’assurer du bon déroulement de la location. Il réceptionne les fonds du loyer de la part du locataire et sera tenu de virer les fonds réservés au propriétaire. En cas de retard, le gestionnaire procède à l’envoi de l’avis d’échéance et de négocier un délai. Il veille également à ce que les révisions se fassent chaque année. Par la même occasion, il s’occupe du renouvellement du bail, de la déclaration fiscale et des contrôles d’assurance. Au cours de la location, si des travaux sont nécessaires, c’est le gestionnaire locatif qui se charge de trouver un prestataire et de régler les démarches administratives.

  • Les tâches diverses

Les litiges locatifs peuvent surgir au cours de la location. Le rôle du gestionnaire peut ainsi s’étendre à des démarches administratives liées à des conciliations ou à la saisie de la justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.